common:navbar-cta
Télécharger l'applicationBlogFonctionnalitésTarificationAssistanceSe connecter
EnglishEspañolعربىFrançaisPortuguêsItalianoहिन्दीKiswahili中文русский

Le chapitre 2 traite de la qualité de l'eau pour l'aquaponie. Ici, les paramètres les plus importants de la qualité de l'eau sont présentés brièvement et résumés dans le tableau 7.1.

Azote

L'ammoniac et le nitrite sont extrêmement toxiques pour les poissons, et parfois appelés « assassins invisibles ». L'ammoniac et le nitrite sont tous deux considérés comme toxiques au-dessus des concentrations de 1 mg/litre, bien que toute concentration de ces composés contribue au stress des poissons et à des effets nocifs sur la santé. Dans un système aquaponique expérimenté, il devrait y avoir près de zéro niveaux détectables de ces deux niveaux. Le biofiltre est entièrement responsable de la transformation de ces produits chimiques toxiques en une forme moins toxique. Tout niveau détectable indique que le système est déséquilibré avec un biofiltre sous-dimensionné ou que le biofiltre ne fonctionne pas correctement. L'ammoniac est plus toxique dans des conditions de base chaudes ; si le pH est élevé, toute quantité détectable d'ammoniac est particulièrement dangereuse. Les essais d'ammoniac dans l'eau sont appelés azote ammoniaque total (TAN) et les essais pour les deux types d'ammoniac (ionisé et non ionisé). Les symptômes de l'empoisonnement à l'ammoniac et au nitrite sont souvent considérés comme des rayures rouges sur le corps du poisson, des branchies et des yeux, des grattages sur les côtés du réservoir, des haletages à la surface pour l'air, la léthargie et la mort. En revanche, le nitrate est beaucoup moins toxique pour la plupart des poissons. La plupart des espèces sont capables de tolérer des concentrations supérieures à 400 mg/litre.

pH

Les poissons peuvent tolérer une gamme assez large de pH, mais ils font mieux à des niveaux de 6,5-,5. Les changements importants du pH sur de courtes périodes (changements de 0,3 en 12 heures) peuvent être problématiques, voire mortels pour les poissons. Par conséquent, il est important de maintenir le pH aussi stable que possible. Il est recommandé de tamponner avec du carbonate pour éviter les fortes variations de pH.

Oxygène dissous

Dans l'ensemble, il faut ajouter autant d'OD que possible au système aquaponique. En pratique, la plupart des poissons ont besoin de 4-5 mg/litre. La plupart des producteurs nationaux n'ont pas la capacité de vérifier le niveau d'oxygène dans leurs unités parce que les compteurs d'oxygène numériques sont chers et que les kits d'essai d'aquarium moins chers ne sont pas largement disponibles. Malgré cela, suivre ces recommandations garantit des niveaux d'OD adéquats. Ne pas le poisson, et ne pas ajouter de l'argent plus de 20 kg de poisson par 1 000 litres d'eau totale. Le débit d'eau dynamique, avec l'eau en cascade tombant dans le système, aide à aérer l'eau et à ajouter de l'OD. Des pompes à air, si possible, devraient être utilisées. Le débit suggéré est de 5 à 8 litres d'air par minute pour chaque mètre cube d'eau, provenant d'au moins 2 pierres d'air situées à différents endroits du réservoir. Les unités densément approvisionnées peuvent nécessiter beaucoup plus. Assurez-vous que l'eau n'est pas barattée trop vigoureusement ou d'une manière qui perturbe la baignade des poissons.

Un signe clair du manque d'oxygène est le fait que les poissons aspirent à l'air à la surface. Ce comportement, appelé tuyauterie, est quand les poissons nagent près de la surface de l'eau et prennent de l'air dans leur bouche. Il s'agit d'une situation d'urgence qui nécessite une attention immédiate. Les systèmes d'aération de secours (redondants) sont un atout précieux pour un système aquaponique et peuvent être utilisés lors de pannes de courant et de pannes d'équipement ; de simples sauvegardes de batterie pour les pompes à air ont permis d'économiser d'innombrables poissons dans toute l'industrie.

Température

Les poissons sont à sang froid et, par conséquent, leur capacité à s'adapter à un large éventail de températures de l'eau est faible. Une température stable dans leur plage de tolérance correcte maintient les poissons dans leurs conditions optimales et favorise une croissance rapide et une FCR efficace. En outre, des températures optimales (et donc moins de stress) réduisent le risque de maladies. L'isolation thermique, les chauffe-eau et les refroidisseurs aident à atteindre un niveau de température stable, bien que ceux-ci puissent être coûteux dans les régions où l'énergie est coûteuse. Il est souvent préférable de cultiver des poissons adaptés aux conditions environnementales locales. Chaque poisson a une plage de température optimale qui devrait être étudiée par l'agriculteur. En général, les poissons tropicaux prospèrent à 22-32 °C, tandis que les poissons d'eau froide préfèrent 10-18 °C. Pendant ce temps, certains poissons d'eau tempérée ont de larges plages, par exemple, la carpe commune et l'achigan à grande bouche peuvent tolérer 5-30 °C.

Lumière et ténèbres

Le niveau de lumière dans l'aquarium devrait être réduit pour empêcher la croissance des algues. Cependant, il ne devrait pas être complètement sombre, car les poissons éprouvent de la peur et du stress lorsqu'un réservoir complètement sombre est exposé à la lumière soudaine lorsqu'il est découvert. La condition idéale est la lumière naturelle indirecte par l'ombrage, ce qui empêcherait à la fois la croissance des algues et éviterait le stress pour les poissons. Il est également recommandé de manipuler, de récolter ou de classer les poissons dans l'obscurité afin de réduire au minimum le stress des poissons.

TABLE 7.1
Paramètres de la qualité de l'eau, besoins alimentaires et taux de croissance prévus pour sept espèces aquatiques commerciales couramment utilisées en aquaponie

EspècesTempérature (°C)Azote ammoniaque total (mg/litre)Nitrite (mg/litre)Oxygène dissous (mg/litre) Protéines brutes dans l'alimentation animale( %)Taux de croissance (stade de grossissement)VitalOptimalCarpe communeCyprinus carpio 4—3425—30< 1< 1 > 430—38600 grammesen 9 à 11 mois tilapiadu NilOreochromisniloticus 14—3627—30< 2< 1 > 428—32600grammes en 6 à 8 moisPoisson-chat CanalIctalurus punctatus5—3424—30< 1< 1 > 325—36400 grammesen 9 à 10 mois Truitearc-en-cielOncorhynchus mykiss10—1814—16< 0,5< 0,3 > 6 421 000grammesen 14—16 mois Mousse àtête plateMugilcephalus 8—3220—27< 1 < 1 > 430—34 750 grammes en 9—11 moisCrevette géanteMacrobrachium rosenbergii17—3426—32< 0,5< 2 > 335 30grammesen 4—5 mois Barramundi Calcarifer Lates18—3426—29< 1< 1 > 438—45400 grammesen 9—10 mois

*Source : Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, 2014, Christopher Somerville, Moti Cohen, Edoardo Pantanella, Austin Stankus et Alessandro Lovatelli, production alimentaire aquaponique à petite échelle, http://www.fao.org/3/a-i4021e.pdf. Reproduit avec permission. *


Food and Agriculture Organization of the United Nations

http://www.fao.org/
Loading...

Restez au courant des dernières nouveautés en matière de technologie aquaponique

Entreprise

  • Notre équipe
  • Communauté
  • Presse
  • Blog
  • Programme de parrainage
  • Politique de confidentialité
  • Conditions de service

Copyright © 2019 Aquaponics AI. Tous droits réservés.