common:navbar-cta
Télécharger l'applicationBlogFonctionnalitésTarificationAssistanceSe connecter
EnglishEspañolعربىFrançaisPortuguêsItalianoहिन्दीKiswahili中文русский

 !

_Figure 5.1 La qualité et le débit de l'eau dans les filtres et les bassins à poissons doivent être examinés visuellement et fréquemment. L'eau est répartie sur la plaque supérieure d'un filtre traditionnel (dégazeur) et répartie uniformément à travers les trous de la plaque vers le bas à travers le média filtrant. _

Le passage de la pisciculture traditionnelle à la recirculation change considérablement les routines quotidiennes et les compétences nécessaires à la gestion de la ferme. Le pisciculteur est maintenant devenu gestionnaire du poisson et de l'eau. La tâche de gérer l'eau et de maintenir sa qualité est devenue tout aussi importante, sinon plus, que celle de s'occuper des poissons. La façon traditionnelle de faire le travail quotidien sur une ferme traditionnelle a changé en réglage fin d'une machine qui fonctionne constamment 24 heures sur 24. La surveillance automatique de l'ensemble du système permet à l'agriculteur d'avoir accès à l'information sur la ferme en tout temps, et un système d'alarme sera appelé en cas d'urgence.

Routines et procédures

Les routines et procédures de travail les plus importantes sont énumérées ci-dessous. Beaucoup plus de détails se produiront dans la pratique, mais le schéma global devrait être clair. Il est essentiel de faire une liste avec toutes les routines à vérifier chaque jour, ainsi que des listes à vérifier à intervalles plus longs.

Quotidien ou hebdomadaire :

  • Examiner visuellement le comportement du poisson

  • Examiner visuellement la qualité de l'eau (transparence/turbidité)

  • Vérifier l'hydrodynamique (débit) dans les citernes

  • Vérifier la distribution de l'alimentation des machines d'alimentation

  • Retirer et enregistrer les poissons morts

  • Sortie de chasse des citernes si elles sont munies de tuyaux

  • Essuyer la membrane des sondes à oxygène

  • Enregistrement de la concentration réelle d'oxygène dans les citernes

  • Vérifier les niveaux d'eau dans les puisards de pompe

  • Vérifier la pulvérisation des buses sur les filtres mécaniques

  • Enregistrement de la température

  • Faire des tests d'ammoniac, de nitrite, de nitrate, de pH

  • Enregistrement du volume d'eau neuve utilisée

  • Vérifier la pression dans les cônes d'oxygène

  • Vérifier le NaOH ou la chaux pour la régulation du pH

  • Contrôle que les lumières UV fonctionnent

  • Enregistrez l'électricité (kWh) utilisée

  • Lire les informations des collègues sur le forum

  • Assurez-vous que le système d'alarme est allumé avant de quitter la ferme.

Hebdomadaire ou mensuel :

  • Nettoyez les biofiltres selon le manuel

  • Vidange condenser l'eau du compresseur

  • Vérifier le niveau d'eau dans le réservoir tampon

  • Vérifier la quantité de O ~ 2~ restant dans le réservoir d'oxygène

  • Étalonnage du pH-mètre

  • Étalonnage des mangeoires

  • Étalonner les sondes O~2~ dans les bassins à poissons et le système

  • Vérifier les alarmes — faire des tests d'alarme

  • Vérifier que l'oxygène d'urgence fonctionne dans tous les réservoirs

  • Vérifier la défaillance ou la dissonance de toutes les pompes et moteurs

  • Vérifier les générateurs et faire un test de démarrage

  • Vérifiez que les ventilateurs pour les filtres filtrants sont en cours d'exécution

  • Graisser les roulements des filtres mécaniques

  • Rincer les buses de pulvérisation sur les filtres mécaniques

  • Rechercher des « eaux mortes » dans le système et prendre des précautions • Vérifier les puisards filtrants - aucune boue ne doit être observée.

 !

_Figure 5.2 Générateur d'oxygène Le contrôle et l'entretien des installations spéciales doivent être pris en charge. _

6-12 mois :

  • Nettoyer le stérilisateur UV, changer les lampes chaque année
  • Changer les filtres à huile et à huile et le filtre à air sur le compresseur
  • Vérifiez si les tours de refroidissement sont propres à l'intérieur
  • Vérifier si le dégazeur est sale et propre si nécessaire
  • Nettoyer soigneusement le biofiltre si nécessaire
  • Entretien des sondes à oxygène
  • Changement des buses de la barre de pulvérisation dans les filtres mécaniques
  • Changez les plaques de filtre dans les filtres mécaniques.

Qualité de l'eau

La gestion du système de recirculation nécessite un enregistrement et un ajustement continus pour atteindre un environnement parfait pour les poissons d'élevage. Pour chaque paramètre concerné, il existe certaines marges pour ce qui est biologiquement acceptable. Tout au long du cycle de production, chaque section de la ferme devrait, si possible, être fermée et redémarrée pour un nouveau lot de poissons. Les changements dans la production affectent le système dans son ensemble, mais surtout le biofiltre est sensible aux dessèchements ou à d'autres altérations. Dans la figure 5.3, l'effet sur la concentration de composés azotés quittant un biofiltre nouvellement démarré peut être observé. Des fluctuations se produiront pour de nombreux autres paramètres dont le plus important peut être vu à la figure 5.4. Dans certaines situations, les paramètres peuvent atteindre des niveaux défavorables ou même toxiques pour les poissons. Cependant, il est impossible de donner des données exactes sur ces niveaux, étant donné que la toxicité

 !

_Figure 5.3 Fluctuations de la concentration de différents composés azotés à partir du démarrage d'un biofiltre. _

Guide de recirculation de l'aquaculture

dépend de différentes choses, telles que les espèces de poissons, la température et le pH. Les poissons s'adaptent le plus souvent aux conditions environnementales du système et tolèrent ainsi des niveaux plus élevés de certains paramètres, tels que le dioxyde de carbone, le nitrate ou le nitrite. Le plus important est d'éviter les changements soudains dans les paramètres physiques et chimiques de l'eau.

La toxicité du pic de nitrite peut être éliminée en ajoutant du sel au système. Une concentration de sel dans l'eau de seulement 0,3 o/o (ppm) est suffisante pour inhiber la toxicité du nitrite. Les niveaux suggérés pour différents paramètres physiques et chimiques de la qualité de l'eau dans un système de recirculation sont présentés à la figure 5.4.

| Paramètre | Formule | Unité | Normal | Niveau défavorable | | : —: | — | — | — | | Température | | °C | Selon l'espèce | | | Oxygène | O~2~ |% | 70-100 | < 40 and > 250 | | Azote | N~2~ |% de saturation | 80-100 | > 101 | | Dioxyde de carbone | CO~2~ | mg/L | 10-15 | > 15 | | Ammonium | NH~4~^+^ | mg/L | 0-2,5 (influence du pH) | > 2,5 | | Ammoniac | NH~3~ | mg/L | < 0.01 (pH influence) | > 0,025 | | Nitrite | NO~2~^-^ | mg/L | 0-0,5 | > 0,5 | | Nitrate | NO~3~^-^ | mg/L | 100-200 | >300 | | pH | | | 6,5-7,5 | < 6.2 and > 8,0 | | Alcalinité | | mmol/L | 1-5 | < 1 | | Phosphore | PO~4~^3-^ | mg/L | 1-20 | | Matières solides en suspension | SS | mg/L | 25 | > 100 | | DCO | DCO | Mg/L | 25-100 | | | DBO | DBO | mg/L | 5-20 | > 20 | | Humus | | | 98-100 | | | Calcium | Ca^++^ | mg/L | 5-50 | |

_Figure 5.4 Niveaux préférables pour différents paramètres physiques et chimiques de la qualité de l'eau dans un système de recirculation. _

Entretien des biofiltres

Le biofiltre doit fonctionner en permanence dans des conditions optimales afin de garantir une qualité d'eau élevée et stable dans le système. Voici un exemple de procédures d'entretien du biofiltre.

 ! image-20200914210949911

_Figure 5.5 Dessin principal du biofiltre en plastique polyéthylène (PE). Normalement, les biofiltres PE sont placés au-dessus du niveau du sol, munis d'une soupape d'évacuation des boues pour faciliter le rinçage et le nettoyage. L'eau des boues est conduit au système de traitement des eaux usées en dehors de l'aquaculture recirculati on system. L'image de droite révèle la taille d'un grand biofiltre PE. Source : Groupe AKVA. _

L'entretien des biofiltres comprend :

  • Brossez la plaque supérieure toutes les deux semaines pour éviter le développement de bactéries et d'algues et éventuellement bloquer les trous dans la plaque supérieure perforée.

  • Brossez et nettoyez les utilisateurs de microbulles diff dans la conduite d'eau du procédé de la dernière chambre de biofiltre à microparticules toutes les deux semaines

  • Programme régulier de surveillance et de nettoyage

 !

_Figure 5.6 Le schéma d'écoulement dans le biofiltre PE multichambre représenté va de gauche à droite et en amont dans chaque chambre. La plus grande partie de la matière organique est éliminée par des bactéries hétérotrophes dans la première chambre. La faible charge organique qui en résulte dans ces dernières chambres assure un biofilm nitrifiant mince pour convertir l'ammoniac en nitrate. La dernière chambre est appelée un filtre à microparticules et est conçue pour éliminer les particules très fines qui n'ont pas été enlevées par le filtre mécanique. Source : Groupe AKVA. _

Les paramètres suivants doivent être vérifiés régulièrement :

  • Vérifier la distribution des bulles d'air dans chacune des chambres du biofiltre. Au fil du temps, le biofiltre accumulera de la matière organique, ce qui aura un impact sur la distribution des bulles d'air et augmentera la taille des bulles

  • Vérifier la hauteur entre le niveau de la surface de l'eau dans le biofiltre et le bord supérieur de la paroi du cylindre PE pour identifier les changements de débit à travers le biofiltre et le filtre à microparticules

  • Mesurer régulièrement les paramètres de qualité de l'eau les plus pertinents pour le biofiltre

  • Surveiller de près le volume restant de base ou d'acide utilisé pour le dosage.

Nettoyage et rinçage pour l'élimination des boues dans le biofiltre

Un mélange de matière inorganique, de biofilms délogés et d'autres matières organiques difficiles à décomposer par les micro-organismes peut s'accumuler sous le biofiltre. Cela devrait être éliminé par le système d'élimination des boues placé dans les chambres.

Pour l'élimination des boues, suivez le protocole ci-dessous :

  • Contourner le biofiltre PE qui doit être nettoyé

  • Ouvrir la soupape de décharge de sortie pendant quelques secondes (env. 10 sec.)

  • Si la pompe à boues est installée : Pomper les boues du biofiltre PE et vérifier la présence d'une coloration brune dans l'eau

  • Poursuivre cette procédure pour tous les biofiltres et filtres à microparticules (et éteindre la boue une fois terminée). Veillez à ce qu'il n'y ait pas de siphonnage des chambres du biofiltre via la pompe à boues. S'il y a une possibilité de perdre de l'eau de cette façon, fermez toutes les soupapes de décharge de sortie.

Nettoyage simple du biofiltre à l'air

Deux fois par semaine, il est recommandé d'appliquer un protocole de nettoyage simple. Dans cette procédure, les biofiltres PE sont nettoyés à l'air.

Pour un biofiltre simple, suivez le protocole ci-dessous :

  • Ne pas changer le flux vers le biofiltre

  • Ouvrir les vannes de nettoyage d'air sur le premier biofiltre PE

  • Vérifiez que le ventilateur de nettoyage est prêt à fonctionner. Activer cette souffleuse

  • Diriger tout l'air de nettoyage vers le biofiltre 1 pendant 10-15 minutes. Le flux d'eau de procédé à travers le biofiltre transfère les matières organiques desserrées dans la chambre suivante

  • Diriger tout l'air de nettoyage vers le prochain biofiltre PE pendant 10 à 15 minutes. Continuez la procédure jusqu'au dernier biofiltre. Exclure le filtre à microparticules

  • Toute la matière organique desserrée trouve son chemin vers le filtre à microparticules.

Nettoyage du filtre à microparticules

La régularité du nettoyage du filtre à microparticules dépend de la charge sur le système. À titre indicatif, il est recommandé de nettoyer le filtre à microparticules chaque semaine.

Pour un nettoyage simple du filtre à microparticules, suivez le protocole ci-dessous :

  • Arrêter le flux à travers les biofiltres PE

  • Réduire le niveau d'eau à 100 mm au-dessous de la plaque supérieure du filtre à microparticules à l'aide de la soupape d'évacuation des boues (utiliser la pompe à boues si disponible)

  • Fermez les vannes de nettoyage d'air de toutes les chambres de biofiltre PE. Ouvrez la vanne de nettoyage de l'air de la chambre du filtre à micro

  • Vérifiez auprès de l'ingénieur que le ventilateur de nettoyage est prêt à fonctionner. Désactiver cette souffleuse

  • Dirigez tout l'air de nettoyage vers le filtre à microparticules pendant 30 minutes. Ce volume d'air augmente le niveau d'eau à proximité des boîtes de sortie. L'eau fautive ne doit pas être autorisée à sortir de la boîte de sortie

  • Après le déchargement de nettoyage, l'ensemble du volume du filtre à microparticules selon le protocole décrit pour le rinçage des boues.

Nettoyage en profondeur du biofiltre

Si la différence de tête entre les chambres de biofiltre et/ou de microparticules augmente et que la différence de tête normale ne peut pas être rétablie par un nettoyage normal, une procédure de nettoyage en profondeur du biofiltre est nécessaire. Utilisez des mesures régulières dans chaque chambre de biofiltre, entre le haut du niveau d'eau et le bord supérieur du cylindre PE pour identifier les problèmes d'écoulement à travers le biofiltre et le filtre à microparticules.

Avant de terminer un rinçage profond, éteignez l'aération dans la chambre donnée pendant deux heures avant de terminer le nettoyage. La chambre donnée agira alors comme un filtre à microparticules pendant cette courte période de collecte des déchets supplémentaires qui doivent être évacués pendant le processus de nettoyage. À titre indicatif, il est recommandé que toutes les zones des biofiltres soient nettoyées en profondeur tous les mois.

Pour le nettoyage profond des filtres biofiltrants, suivez le protocole ci-dessous :

  • Arrêter le flux à travers les biofiltres PE

  • Utiliser une forte aération pendant 30 minutes dans le (s) filtre (s) à nettoyer. Ensuite, vider complètement le (s) filtre (s) donné (s) en utilisant le protocole décrit pour le rinçage des boues.

Nettoyage de l'hydroxyde de sodium (NaOH)

Si un blocage sévère dans le système de biofiltre est identifié, effectuer un nettoyage à l'hydroxyde de sodium. Un blocage sévère peut être identifié par des problèmes continus de différence de tête entre les chambres, des signes d'aération inégale à travers le haut de la chambre et/ou des performances réduites du biofiltre.

Pour un nettoyage à l'hydroxyde de sodium, suivez le protocole ci-dessous :

  • Vide la section de filtre

  • Recharge d'eau douce et d'une solution d'hydroxyde de sodium (NaOH, ajustée au pH 12)

  • Laisser agir pendant une heure avec aération, puis vider à nouveau le filtre en utilisant le protocole décrit pour le rinçage des boues.

Ce traitement ne doit être nécessaire que si le biofiltre n'a pas fait l'objet d'un entretien régulier. Il faudra plusieurs jours (environ 10-15 jours) jusqu'à ce que la chambre nettoyée à l'hydroxyde de sodium soit de retour à pleine capacité.

Problèmes de résolution des problèmes de biofiltre :

Problème Raison Solution Augmentation de la turbidité Trop d'aération Aération inférieure Débit réduit vers le biofiltre Vanne ouverte entre le dégazeur et le biofiltre, augmentation du débit Augmentation du niveau de TAN Trop d'aération, performances de nitrification réduites en raison de dommages au biofilm Aération inférieure Augmentation des niveaux de nitrite et de TAN Chargement organique trop élevé Assurez-vous que l'alimentation ne dépasse pas les spécifications du système. Vérifier la fonction de filtre mécanique. Diminution du niveau de nitrate Activité anaérobie Augmenter l'aération, nettoyer le biofiltre sulfure d'hydrogène ( H2S) production (odeur d'oeuf pourri lors du nettoyage) Activité anaérobie Augmenter l'aération, nettoyer le biofiltre Augmentation de l'alcalinité Activité anaérobie Augmenter l'aération, nettoyer le biofiltre Débit réduit vers le biofiltre Vannes d'admission fermées en partie Vanne ouverte entre le dégazeur et le biofiltre, augmentation du débit blocage du biofiltre, nettoyage insuffisant du biofiltre Nettoyez le biofiltre selon les exigences spécifiques du calendrier et de la production Aération réduite ou sans aération Défaillance du souffleur Vérifier la souffleuse, le filtre à air d'admission, le fusible et l'alimentation

Figure 5.7 Tableau des problèmes avec raisons et solutions possibles.

Précautions

L'eau qui est sous aération a une densité plus faible que l'eau normale rendant la natation impossible \ !

Un opérateur ne doit marcher que sur les plaques supérieures du biofiltre tout en portant un harnais de sécurité \ ! Des chaussures correctes doivent être portées, et des précautions doivent être prises sur la surface extrêmement glissante \ !

Suivez toutes les instructions en ce qui concerne les procédures de sécurité pour l'utilisation d'outils, de produits chimiques, de machines ou de tout autre

Contrôle de l'oxygène

L'oxygène dissous (OD) est l'un des paramètres les plus importants de la pisciculture, et il est important de comprendre la relation entre la saturation en % et la mg/l. Lorsque l'eau est saturée d'air, elle a un OD de saturation de 100%. Une surveillance correcte des niveaux d'oxygène dans la ferme est essentielle pour le rendement global des poissons.

La teneur en oxygène en milligramme d'oxygène par litre d'eau dépend de la température et de la pression barométrique. À une pression barométrique de 1 013 mbar, 100% saturation est égale à 14,6 mg/l à 0 °C, mais seulement 6,4 mg/l à 40 °C. Cela signifie que dans l'eau froide, il y a beaucoup plus d'oxygène disponible pour les poissons que dans l'eau chaude. Ainsi, l'élevage du poisson en eau chaude nécessite une surveillance et un contrôle de l'oxygène encore plus intenses que l'élevage en eau froide.

 !

_Figure 5.8 : Concentration en mg/l à 100% de l'oxygène dissous (OD) dans l'eau douce. La concentration est plus élevée dans l'eau froide que dans l'eau chaude. _

Oxygène dissous dans l'eau douce mm Hg 700 710 720 730 740 750 760 770 780 790 800 mbar 933 946 960 973 986 1000 1013 1026 1040 1053 1066 Température °C °F 0 32 13.4 13.6 13.8 14.0 14.2 14.4 14.6 14.8 15.0 15.2 15.4 5 41 11.8 11.9 12.1 12.3 12.4 12.6 12.8 12.9 13.1 13.3 13.4 10 50 10.4 10.5 10.7 10.8 11.0 11.1 11.3 11.4 11.6 11.7 11.9 15 59 9.3 9.4 9.5 9.7 9.8 9.9 10.1 10.2 10.3 10.5 10.6 20 68 8.4 8.5 8.6 8.7 8.8 9.0 9.1 9.2 9.3 9.4 9.6 25 77 7.6 7.7 7.8 7.9 8.0 8.1 8.2 8.4 8.5 8.6 8.7 30 86 6.9 7.0 7.1 7.2 7.3 7.4 7.5 7.6 7.7 7.8 7.9 35 95 6.4 6.5 6.6 6.7 6.8 6.8 6.9 7.0 7.1 7.2 7.3 40 104 5.9 6.0 6.1 6.2 6.2 6.3 6.4 6.5 6.6 6.7 6.7

_Figure 5.9 Oxygène dissous dans l'eau douce en mg/l à 100 % de saturation en oxygène. _

Il existe également une différence entre la disponibilité de l'oxygène dissous dans l'eau douce et celle de l'eau salée. Dans l'eau douce, la disponibilité en oxygène est plus élevée que dans l'eau salée (voir figures 5.9 et 5.10).

Oxygène dissous dans l'eau salée Pièces de salinité pour mille 0 10 20 30 40 Température °C °F 0 32 14.6 13.6 12.7 11.9 11.1 5 41 12.8 11.9 11.2 10.5 9.8 10 50 11.3 10.6 9.9 9.3 8.7 15 59 10.1 9.5 8.9 8.4 7.9 20 68 9.1 8.6 8.1 7.6 7.2 25 77 8.2 7.8 7.4 7.0 6.6 30 86 7.5 7.1 6.8 6.4 6.1 35 95 6.9 6.6 6.2 5.9 5.6 40 104 6.4 6.1 5.8 5.5 5.2

_Figure 5.10 Oxygène dissous dans l'eau salée en mg/l à une saturation en oxygène de 100 %. _

L'équipement moderne dispose de capteurs de température et de pression barométrique pour vous donner des valeurs correctes en tout temps. Si vous mesurez l'oxygène dans l'eau salée, écrivez simplement le niveau de salinité dans le menu du compteur d'oxygène et le compteur s'ajuste automatiquement en conséquence.

Cela signifie que l'étalonnage d'un compteur d'oxygène portatif, par exemple, est assez simple.

Allumez le Polaris. Il devrait montrer 100.5%. De petites variations peuvent être dues à des changements dans l'humidité ou dans la concentration réelle d'oxygène de l'air. Si l'étalonnage est nécessaire et que l'essuyage de la membrane ne permet pas de sélectionner « Calibrate » et d'appuyer sur « OK » pour démarrer. La progression est affichée à l'écran. Lorsque « Calibration terminée » est affiché, appuyez sur « OK ». Si l'étalonnage est bloqué et qu'un message d'erreur apparaît, vous pouvez choisir la précision d'étalonnage « Champ » ou forcer un étalonnage en maintenant « OK » enfoncée lorsque « Calibrate — Veuillez patienter » est affiché. Le résultat ne sera pas nécessairement précis — « Calibrate »

 !

_Figure 5.11 Compteur d'oxygène Polaris pratique pour mesurer la teneur en oxygène de l'eau en mg/l et% de saturation. _

_Source : Oxyguard International. _

clignote à l'écran lors des mesures. Réétalonner dans des conditions plus stables lorsque cela est possible.

Réglez la salinité en utilisant les boutons fléchés, « OK » et « Esc » pour régler la salinité sur celle de l'eau dans laquelle vous mesurez. Ensuite, les mesures mg/l et% sat sont correctes.

Pour mesurer, allumez le Polaris et plongez la sonde dans l'eau. Dans l'eau calme déplacer la sonde, 5-10 cm/sec est suffisant. Après utilisation, rincer la sonde à l'eau propre et essuyer le compteur si elle est humide. Si une erreur se produit alors « Erreur », « Avertissement » ou « Calibrate » clignote à l'écran. Plus d'informations sont affichées dans la liste d'état — voir « Liste d'état ».

Polaris bloquera l'étalonnage si les conditions ne conviennent pas — un message d'erreur sera affiché. Le changement ou la basse température peuvent, par exemple, rendre difficile l'étalonnage à l'extérieur. La sensibilité de la vérification automatique peut être modifiée — voir « Précision de l'étalonnage ».

Des mesures précises nécessitent un étalonnage précis, ce qui nécessite à son tour des conditions stables. Polaris vérifie et autorise l'étalonnage uniquement si les conditions sont stables.

La sensibilité de cette vérification peut être modifiée — voir « Précision de l'étalonnage ».

Lorsqu'il n'est pas utilisé, stocker Polaris dans sa poche dans un endroit où la température est modérée et stable. Il sera alors facile de vérifier l'étalonnage et, si nécessaire, de le réétalonner avec la sonde dans la poche au même endroit avant de mettre Polaris en service.

Notez que si « Renovate Sonde » clignote dans l'écran, la sonde doit être rénovée.

Éducation et formation

La gestion de la pisciculture est tout aussi importante que l'installation de la bonne technologie. Sans des personnes bien éduquées et formées, l'efficacité de la ferme ne deviendra jamais satisfaisante. La pisciculture en général exige un large éventail de compétences, allant de la gestion des stocks de géniteurs et de l'écloserie, du sevrage et de l'allaitement des larves de poisson, de la production d'alevins et d'alevins jusqu'au grossissement des poissons de taille marchande.

La formation et l'éducation sont disponibles sous de nombreuses formes, depuis les cours pratiques jusqu'aux études universitaires. Une combinaison de théorie et de pratique est la meilleure combinaison pour acquérir une compréhension globale de la façon d'exploiter un système d'aquaculture de recirculation.

Voici une liste des domaines qui devraient être pris en considération lors de l'élaboration d'un programme éducatif.

Chimie fondamentale de l'eau

Comprendre les paramètres chimiques et physiques de base de l'eau importants pour l'exploitation agricole, tels que l'ammonium, l'ammoniac, le nitrite, le nitrate, le pH, l'alcalinité, le phosphore, le fer, l'oxygène, le dioxyde de carbone et la salinité.

Technologie et gestion du système en général

Comprendre les différentes conceptions de systèmes, les débits d'eau primaire et secondaire. Planification de la production, régimes d'alimentation, taux de conversion des aliments, relations de taux de croissance spécifiques, enregistrement et calcul de la taille, du nombre et de la biomasse des poissons.

Connaissance des installations d'urgence et des procédures d'urgence.

Consommables

Comprendre la composition des aliments pour poissons, les calculs et la distribution de l'alimentation, les niveaux et sources de consommation d'eau, les consommations d'électricité et d'oxygène, les ajustements du pH par l'utilisation d'hydroxyde de sodium et de chaux.

Lectures de paramètres et étalonnage

Comprendre les mesures obtenues à partir de capteurs d'oxygène, de dioxyde de carbone, de pH, de température, de salinité, de pression, etc. Capacité de tester et de calculer les niveaux d'ammoniac, de nitrite, de nitrate, de TAN et de comprendre le cycle de l'azote. Étalonnage des dispositifs de mesure de l'oxygène, du pH, de la température, du dioxyde de carbone, de la salinité, du débit d'eau, etc.

Machines et installations techniques

Comprendre la mécanique et l'entretien requis pour le système, par exemple pour le filtre mécanique, le système de biofiltre, y compris le lit fixe et le lit mobile, les dégazeurs, les filtres filtrants et les filtres de dénitrification. Connaissance opérationnelle des systèmes UV, des pompes, des compresseurs, du contrôle de la température, du chauffage, du refroidissement, de la ventilation, des systèmes d'injection d'oxygène, des systèmes d'urgence d'oxygène, des générateurs d'oxygène et des systèmes de secours d'oxygène, des systèmes de régulation du pH, des systèmes de convertisseur de fréquence de pompe, des systèmes de générateurs électriques, des systèmes PLC et PC, systèmes d'alimentation automatiques.

Connaissances opérationnelles

Connaissance pratique du travail sur une ferme piscicole, y compris la manutention de géniteurs, d'œufs, de larves de poisson, d'alevins et d'alevins et le grossissement de gros poissons pour le marché. Expérience pratique de la manipulation du poisson, du classement, de la vaccination, du comptage et de la pesée, de la manutention de la mortalité, de la planification de la production et d'autres travaux quotidiens à la ferme. Comprendre l'importance des précautions de biosécurité, de l'hygiène, du bien-être des poissons, des maladies des poissons et des traitements corrects.

Soutien à la gestion

Lors du démarrage d'un système de recirculation, il y a beaucoup de choses à prendre en compte et il peut être difficile de prioriser et de se concentrer sur les bons éléments. Avoir le système opérationnel à un niveau optimal et à la pleine production est le plus souvent extrêmement difficile.

La supervision ou le soutien à la gestion de la production journalière menée par un pisciculteur expérimenté professionnel peut être un moyen de surmonter la phase de démarrage et d'éviter une mauvaise gestion. De plus, l'éducation continue et la formation sur place du personnel agricole peuvent faire partie du soutien.

Le pisciculteur devrait former une équipe de personnel qualifié pour gérer la pisciculture 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Les membres de l'équipe travailleront le plus souvent par quarts pour tenir compte de la surveillance de nuit et travailler les week-ends et les jours fériés.

Le personnel de l'équipe devrait être composé de :

  • Un gestionnaire chargé de la gestion pratique quotidienne de l'exploitation piscicole

  • Assistants se référant au gestionnaire chargé des travaux pratiques sur la ferme en mettant l'accent sur l'élevage du poisson

  • Un ou plusieurs techniciens chargés de l'entretien et de la réparation des installations techniques

  • D'autres travailleurs pour des travaux divers devront le plus souvent être embauchés.

Il est important de s'assurer que l'équipe dispose du temps nécessaire pour suivre une formation sur place afin d'optimiser ses compétences. Très souvent, la formation est négligée parce que le travail quotidien a une priorité plus élevée et qu'il ne semble pas y avoir de temps pour apprendre. Ce n'est cependant pas la bonne façon de construire une nouvelle entreprise. Toute chance d'accroître les connaissances et de travailler de manière plus efficace et professionnelle devrait avoir la plus haute priorité.

Service et réparation

Un programme d'entretien et d'entretien devrait être mis en place pour le système de recirculation afin de s'assurer que toutes les pièces fonctionnent en tout temps. Au début de ce chapitre, des routines ont été répertoriées et des précautions doivent être prises sur la façon de résoudre les dysfonctionnements. Il est recommandé de conclure des accords de service avec des fournisseurs de différents équipements pour avoir un service professionnel à portée de main et à intervalles réguliers.

Il est également important d'assurer des livraisons efficaces de pièces détachées ainsi que des régimes de service. Un ensemble complet de pièces détachées pour les articles les plus importants ainsi que des machines de redondance telles que les pompes à eau et les soufflantes devraient être entreposés à la ferme pour une utilisation immédiate.

*Source : Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, 2015, Jacob Bregnballe, A Guide to Recirculation Aquaculture, http://www.fao.org/3/a-i4626e.pdf. Reproduit avec la permission. *


Food and Agriculture Organization of the United Nations

http://www.fao.org/
Loading...

Restez au courant des dernières nouveautés en matière de technologie aquaponique

Entreprise

  • Notre équipe
  • Communauté
  • Presse
  • Blog
  • Programme de parrainage
  • Politique de confidentialité
  • Conditions de service

Copyright © 2019 Aquaponics AI. Tous droits réservés.