common:navbar-cta
Télécharger l'applicationBlogFonctionnalitésTarificationAssistanceSe connecter
EnglishEspañolعربىFrançaisPortuguêsItalianoहिन्दीKiswahili中文русский

L'idée de construire une ferme piscicole de recirculation est souvent basée sur des points de vue très différents sur ce qui est important et ce qui est intéressant. Les gens ont tendance à se concentrer sur les choses qu'ils savent déjà ou sur les choses qu'ils trouvent les plus excitantes, et dans le processus oublient d'autres aspects du projet.

Cinq grandes questions doivent être abordées avant de lancer un projet :

  • Prix de vente et marché du poisson en question

  • Sélection du site, y compris les licences des autorités

  • Conception du système et technologie de production

  • Effectif comprenant un gestionnaire engagé

  • Financer le projet complet jusqu'à une entreprise en cours d'exécution.

Prix de vente et marché

La première chose est de savoir si le poisson peut être vendu à des prix acceptables et en quantité suffisante. Il est donc important de procéder à une enquête de marché appropriée avant de prendre d'autres mesures. Les prix des poissons dans les magasins sont très différents des prix que vous recevrez à l'extérieur de la ferme. Apporter du poisson de la ferme pour l'exposer au supermarché est un long processus impliquant des procédures de mise à mort, d'éviscération, d'emballage et de transport. Les coûts peuvent être importants et les coûts doivent être inclus dans les calculs globaux. Le supermarché et les intermédiaires prendront leur part du profit, et la perte de poids due à l'éviscération du poisson fera bien sûr une différence significative dans le poids final du poisson pour lequel vous êtes payé.

Sélection du site et licence

La sélection d'un bon site est extrêmement importante. Bien que la technologie de recirculation prétend économiser de l'eau, le besoin d'eau dans la pisciculture est évident. L'eau souterraine est de loin la source d'eau la plus préférée, en raison de sa pureté et de sa température relativement froide. L'eau provenant directement des rivières, des lacs ou de la mer n'est pas recommandée. Si l'eau de mer est utilisée, il est conseillé de construire des drains de sable ou d'utiliser de l'eau de forage. Le choix du site est également directement lié à la charge de travail lorsqu'il s'agit d'obtenir l'approbation des autorités locales, régionales ou nationales pour construire une pisciculture. Trop souvent, on sous-estime combien de temps et combien il est difficile d'obtenir une autorisation pour évacuer l'eau d'une pisciculture. Bien que l'eau de rejet ait été traitée à fond et que toutes les particules aient été enlevées, l'eau de rejet nutritive est toujours un sujet de préoccupation pour les autorités. Il est conseillé de faire réaliser un avant-projet afin que les autorités compétentes puissent être consultées en temps voulu pour obtenir des permis de construction, d'utilisation de l'eau, de décharge, etc.

Conception et technologie du système

De nombreux pisciculteurs ont tendance à concevoir et à construire eux-mêmes des systèmes ou des solutions, ce qui, à première vue, est compréhensible car vous voulez réduire les coûts et faire intégrer vos propres idées. La meilleure solution consiste cependant à s'adresser à un fournisseur de systèmes professionnel et à discuter des idées pour la technologie à l'esprit, et à trouver ensemble la solution optimale pour la construction de la ferme. Le pisciculteur devrait consacrer son temps à l'exploitation et à l'optimisation de l'exploitation piscicole au lieu de s'impliquer dans des solutions techniques détaillées et des travaux de conception. Les fournisseurs de systèmes travaillent le plus souvent de manière très systématique en faisant passer le projet à flot de la conception de base à la construction et au démarrage final de la ferme. Certains fournisseurs de systèmes soutiennent même la gestion quotidienne de l'exploitation agricole et les procédures opérationnelles afin d'assurer un transfert adéquat et un succès à long terme.

Force de travail

Il est essentiel de trouver des employés qualifiés pour que la gestion de la ferme soit bien prise en charge. Il est de la plus haute importance de trouver un gestionnaire de ferme opérationnel, pleinement engagé dans le travail et désireux de réussir autant que les actionnaires. Les poissons sont des créatures vivantes et nécessitent une gestion rigoureuse au quotidien pour grandir dans un environnement sain et sain. Les erreurs ou la mauvaise gestion auront immédiatement un impact énorme sur la production et le bien-être du poisson. Au fur et à mesure que l'industrie aquacole se développe et se professionnalise, le besoin d'employés bien formés devient évident. La formation et l'éducation occupent de plus en plus une place importante dans l'aquaculture moderne.

 ! image-20200914204950087

Figure 4.1 Flux de l'idée de projet au produit fin

Financement

Les besoins de financement de l'ensemble du projet sont souvent sérieusement sous-estimés. Les coûts d'investissement sont très élevés lors de la construction et du démarrage d'une nouvelle pisciculture, et les investisseurs semblent oublier que la culture du poisson à la taille du marché exige de la patience. Le temps qui s'écoule entre le début de la construction et le premier remboursement du poisson vendu prend généralement de un à deux ans. Les flux de trésorerie sont donc lents au début, et il est recommandé de stocker plus de poissons dans le système au début de la phase et de vendre ce nombre excédentaire de poissons à une taille plus petite la première année jusqu'à ce que la logistique de production ait atteint la production journalière prévue de volumes et de tailles. Une autre question importante est de tenir compte de tous les coûts lors de l'estimation des besoins totaux en investissements et en fonds de roulement, et de disposer d'une réserve pour éventualités en cas de dysfonctionnements ou de besoins imprévus. Dans un système de recirculation, la technologie et le fonctionnement biologique sont interdépendants. Cela signifie que si l'une des solutions technologiques n'a pas été installée, est sous-dimensionnée ou ne fonctionne pas, le principe de recirculation en souffrira gravement. En fin de compte, cela aura une incidence sur le bien-être et la croissance des poissons, ce qui se traduira par une mauvaise qualité des poissons et une production inférieure aux prévisions.

Afin d'obtenir une vue d'ensemble systématique de l'ensemble du projet, un plan d'affaires devrait être élaboré. Il n'entre pas dans le cadre du présent guide d'entrer dans les détails sur la façon de rédiger un plan d'affaires ou sur la façon de mener une étude de marché à cet égard. Des informations détaillées sur ces sujets doivent être recherchées ailleurs. Cependant, un projet de plan d'affaires ainsi que des exemples de budgets et de calculs financiers sont donnés afin de guider le lecteur et de le sensibiliser aux difficultés rencontrées lors de la mise en place d'un projet piscicole.

  1. *Résumé : *

Objectif, mission et clés du succès

  1. Résumé de l'entreprise :

Propriété de l'entreprise, partenaires

  1. Produits :

Analyse des produits

  1. Résumé de l'analyse du marché :

Comment est la segmentation sur le marché ?

Quel sera le marché cible ?

De quoi le marché a-t-il besoin ? Des concurrents ?

  1. **Résumé de la stratégie et de la mise en œuvre

Avantage concurrentiel

Stratégie de vente Prévision des ventes

  1. Résumé de gestion

Plan du personnel et entreprise

Organisation

  1. Plan financier

Hypothèses importantes Analyse du seuil de rentabilité

Bénéfice et perte prévus

Flux de trésorerie et bilan

_Figure 4.2 Principaux éléments d'un plan d'affaires (modifié à partir de Palo Alto Software Ltd.) . _

Une introduction à la création d'une entreprise et des exemples de plans d'affaires sont disponibles sur des ressources comme :

www.bplans.com

www.bplans.co.uk

Il est également important de planifier en détail la production du poisson et d'incorporer le plan soigneusement dans les budgets. Le plan de production est le document de travail de base lorsqu'il s'agit du succès ou de l'échec de la production.

Le plan de production devrait être révisé régulièrement, car les poissons d'élevage obtiennent le plus souvent de meilleurs résultats ou de pires résultats dans la pratique que prévu en théorie. L'élaboration d'un plan de production consiste essentiellement à calculer la croissance du stock de poissons, généralement d'un mois à l'autre. Plusieurs logiciels sont disponibles pour le calcul et la planification de la production. Ils sont toutefois tous basés sur le calcul de l'intérêt en utilisant le taux de croissance en pourcentage par jour du poisson en question. Le taux de croissance dépend de l'espèce de poisson, de la taille du poisson et de la température de l'eau. Différentes espèces de poissons ont des températures d'élevage optimales différentes selon leur habitat naturel, et les poissons plus petits ont des taux de croissance plus élevés que les poissons plus gros.

L'apport alimentaire et le taux de conversion de l'aliment (FCR) de l'aliment font bien sûr partie intégrante de ces calculs. Une façon facile d'aborder le plan de production consiste à obtenir une table d'alimentation pour le poisson en question. Ces tableaux sont disponibles auprès des fabricants d'aliments pour animaux, et les tableaux tiennent compte des espèces de poissons, de la taille des poissons et de la température de l'eau (voir figure 4.3).

Diviser le taux d'alimentation par le FCR vous donnera le taux de croissance du poisson. Le gain de poids d'un jour à l'autre peut être calculé en utilisant le calcul des intérêts exprimés par :

K~n~= K~0~ (1+r)n

où « n » est le nombre de jours, « K0 » est le poids du poisson au jour 0, « Kn » est le poids du poisson au « n » e jour et « r » le taux de croissance. Un poisson de 100 grammes de croissance à 1,2% par jour pèsera en 28 jours :

$K ~28~ ~jours~ = K~100~ ~gram~ (1+0,012) ^28^ ^jours^$

 \ = 100 (1,012) ^28^ = 139,7 gramme

Quelle que soit la taille ou le nombre de poissons, cette équation peut être utilisée pour calculer la croissance du stock de poissons, établir un plan de production précis et incorporer le moment de classer et de diviser le poisson en plusieurs réservoirs. En outre, il faut se rappeler de soustraire les pertes dans la population lors de l'élaboration du plan de production. Il est conseillé de calculer sur une base mensuelle et d'utiliser un facteur de mortalité d'environ 1 % par mois, selon l'expérience acquise. Un mois ne devrait pas être calculé comme 30 jours complets car il y aura normalement des jours dans un mois où les poissons ne sont pas nourris en raison de procédures de gestion, c'est pourquoi 28 jours sont utilisés dans l'exemple ci-dessus.

Taille du poisson (g) Taille des granulés ( mm) 13 OC 15 OC 17 OC 19 OC 21 OC 23 OC 25 OC 27 OC 29 OC 50-100 3.0 0,60 0,89 1.04 1.19 1.39 1.44 1.34 1.19 0,99 100-200 3.0 0,50 0,80 0,99 1.09 1.19 1.24 1.14 0,99 0,80 200-800 4.5 0,45 0,70 0,85 0,94 1.04 1.04 0,94 0,85 0,70 800-1 500 4.5 0,35 0,55 0,65 0,75 0,85 0,85 0,75 0,60 0,40 1 500-3 000 6.5 0,20 0,35 0,45 0,55 0,65 0,65 0,55 0,45 0,30 3 000-5 000 9.0 0,15 0,25 0,34 0,39 0,44 0,49 0,44 0,34 0,20 5 000-10 000 9.0 0,12 0,20 0,28 0,31 0,35 0,39 0,35 0,28 0,16

_Figure 4.3 Exemple de taux d'alimentation recommandé pour différentes tailles d'esturgeon, exprimé en pourcentage du poids du poisson à différentes températures de l'eau. L'alimentation doit être adaptée à la stratégie de production et aux conditions d'élevage, de même qu'au choix du type d'aliment. L'alimentation selon le niveau recommandé donnera le meilleur FCR, ce qui permet d'économiser les coûts d'alimentation et de réduire l'excrétion. Le fait de pousser le taux d'alimentation à un niveau plus élevé favorisera la croissance au détriment d'une FCR plus élevée. Source : BioMar. _

Pour résumer les budgets requis dans le plan d'affaires, il s'agit notamment des suivants :

  • Budget d'investissement (CAPEX)

(dépenses d'équipement, dépenses d'équipement totales)

  • Budget des dépenses opérationnelles (OPEX)

(dépenses opérationnelles, gestion de l'entreprise)

  • Budget de trésorerie

(liquidité, activités en cours et en cours d'exécution)

Budget d'investissement 100 % (coûts en capital) Travaux de génie civil : Aménagement du terrain, construction, béton et construction, tuyauterie, électricité, passerelles 46% Système de recirculation : Conception et équipement, fret et installation 35% Réservoirs 12% Systèmes d'alimentation et d'éclairage 2% Chauffage, refroidissement, ventilation 2% Manipulation des poissons avec tuyaux 2% Équipement d'exploitation 1%

_Figure 4.4 Exemple de budget d'investissement pour un système interne entièrement recirculation avec des chiffres estimés en pourcentage. Le coût de la distribution variera en fonction du type de réseau, de l'espèce de poisson et de l'emplacement. _

Il est toujours conseillé de consulter un comptable professionnel pour établir des budgets complets afin de rendre compte de toutes les dépenses. Un budget bien documenté est également nécessaire pour convaincre les investisseurs, obtenir un prêt bancaire et approcher les institutions de financement.

Le budget d'investissement dépend fortement de la construction de l'usine de recirculation, qui dépend à nouveau du pays et des conditions locales dans la zone de construction. Un exemple de budget d'investissement avec des chiffres estimés en pourcentage est illustré à la figure 4.4. L'achat de terrains n'est pas inclus.

Les coûts de construction dépendent non seulement des coûts locaux de construction, mais aussi des espèces de poissons et de la taille de la ferme. Les coûts dépendent également fortement de la question de savoir si le système d'élevage doit reproduire tous les stades de poissons ou seulement la phase de grossissement, et si le système doit être installé ou non à l'intérieur d'un bâtiment. Ces décisions dépendent du climat, des espèces de poissons, du but de la production, etc. Il y a une tendance évidente que plus le taux de recirculation est élevé, plus il est nécessaire d'installer le système à l'intérieur d'un bâtiment.

 ! image-20200914205325640

_Figure 4.5 Exemple de répartition des coûts d'une grande ferme pour la truite de taille partielle (2 000 tonnes/an) qui prend des alevins et les cultive à 300 à 500 grammes. Le coût total de production par kilo de poisson vivant produit est inférieur à 2 EUR par kg. Le coût total d'investissement pour un tel système interne entièrement recirculation est d'environ 4 EUR par kg de production (8 millions de dollars au total). EUR) . _

En règle générale, le coût total de l'investissement total atteindra jusqu'à 12-14 euros par kg produit pour les systèmes internes de 100 tonnes par an avec toutes les installations telles que l'écloserie, le sevrage, l'alevinage et le grossissement. Plus la taille de récolte du poisson est grande, plus le coût d'investissement est élevé, car la culture de poissons plus gros nécessite plus d'espace pour le système et les réservoirs pour produire le même tonnage par rapport aux poissons plus petits. Ainsi, les systèmes de production de gros poissons, tels que le saumon de taille marchande de 4 à 5 kg, atteindront également 12 à 14 euros par kg produit par an. À l'autre extrémité de l'échelle, les systèmes de recirculation à l'extérieur moins avancés utilisés uniquement pour le grossissement final de poissons de petite taille, tels que la truite à portion, coûteront environ 4 à 5 EUR par kg produit par an lorsqu'ils sont conçus pour 1 000 tonnes ou plus.

En ce qui concerne l'achat de terres, l'empreinte d'une usine de recirculation dépend également des espèces de poissons et de l'intensité de la production. En général, l'empreinte d'une installation de recirculation est d'environ 1 000 m^2 pour 100 tonnes de poisson. Plus la production totale est grande, plus la superficie nécessaire pour 100 tonnes produites est petite, car les réservoirs sont plus grands et peuvent être construits plus profondément. Une grande exploitation piscicole de 1 000 tonnes ne nécessitera donc que 7 000 m2. Plus de terres seront souvent nécessaires pour les travaux environnants tels que la prise d'eau, le traitement des rejets d'eau, le chargement des poissons, les routes, etc.

À partir de la figure 4.5, il est intéressant de noter que la consommation d'énergie n'est que de 7% des coûts. Il est bien sûr important de se concentrer sur la consommation d'électricité, mais ce n'est en aucun cas le coût dominant. En fait, cela équivaut à de nombreuses fermes traditionnelles où l'utilisation de roues à aubes, de pompes de retour, de cônes d'oxygène et d'autres installations consomment une quantité importante d'énergie.

Le coût des aliments pour animaux est de loin le coût le plus dominant, ce qui signifie également que la bonne gestion est le facteur le plus important. L'amélioration de la FCR aura un impact significatif sur l'efficacité de la production.

Comme dans les autres secteurs de production alimentaire, plus l'unité de production est importante, plus le coût de production par unité produite est faible. Il en va de même pour la pisciculture. Cependant, il semble que le fait de rendre les systèmes de production beaucoup plus grands que 2 000 tonnes par an n'entraîne pas une réduction significative des coûts d'investissement. Le passage de quelques centaines de tonnes par an à un millier de tonnes entraîne cependant des réductions significatives des coûts, tant en ce qui concerne les investissements que les coûts d'exploitation. L'avantage de l'augmentation de la taille de l'exploitation dépend grandement de l'espèce qui est élevée, et la manière d'accroître la production doit être soigneusement étudiée.

L'annexe contient une liste de contrôle des problèmes biologiques et techniques qui peuvent influer sur la mise en œuvre d'un système de recirculation. Cette liste de contrôle est la plus appropriée pour identifier les détails et les obstacles éventuels lorsque le projet est sur le point d'être réalisé.

*Source : Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, 2015, Jacob Bregnballe, A Guide to Recirculation Aquaculture, http://www.fao.org/3/a-i4626e.pdf. Reproduit avec permission. *


Food and Agriculture Organization of the United Nations

http://www.fao.org/
Loading...

Restez au courant des dernières nouveautés en matière de technologie aquaponique

Entreprise

  • Notre équipe
  • Communauté
  • Presse
  • Blog
  • Programme de parrainage
  • Politique de confidentialité
  • Conditions de service

Copyright © 2019 Aquaponics AI. Tous droits réservés.